Coup d’État au Niger : UE et Cédéao montent au créneau après les attaques contre des points d’intérêts diplomatiques

par | 31 Juil 2023 | International, Politique

31 Juillet - Suite au coup d'État au Niger, l'Union européenne se montre fermement déterminée à faire porter la responsabilité aux auteurs de la prise de pouvoir. Après des attaques ciblant l'ambassade de France par des manifestants favorables au putsch, l'UE exige la protection des civils et des installations diplomatiques.


Les tweets intégrés ci-dessous peuvent provenir de comptes politiquement orientés ou polémiques, et il est important de les considérer avec discernement – NDLR

Josep Borrell, représentant de la diplomatie européenne, a affirmé que l’UE soutiendrait « rapidement et résolument » toutes les décisions prises par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao).

Dans une tentative de restaurer l’ordre constitutionnel, la Cédéao a donné un ultimatum d’une semaine aux putschistes tout en exigeant la libération immédiate du président élu, Mohamed Bazoum. Une menace claire a été posée par la Cédéao, affirmant qu’en l’absence de conformité, des mesures drastiques, pouvant inclure l’usage de la force, seront prises.

La France, de son côté, ne reste pas silencieuse face à la situation. En réaction aux manifestations devant son ambassade à Niamey, l’Elysée a déclaré que toute attaque contre les citoyens français serait rencontrée avec une réponse « immédiate et intraitable ». Le président français a clairement signalé que la sécurité et les intérêts de la France ne doivent en aucun cas être compromis rapporte France info.

La situation politique actuelle du Niger est dirigée par le général Abdourahamane Tiani, qui a annoncé vendredi dernier avoir pris les commandes du pays après le renversement du président élu, Mohamed Bazoum. Les événements actuels soulèvent des inquiétudes croissantes quant à la stabilité et à la sécurité de la région.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili demande des précisions sur Wuambushu 2

Le sénateur Saïd Omar Oili se positionne en fervent défenseur des intérêts de Mayotte, mettant en lumière les défis démographiques auxquels l’île fait face. Récemment, il a initié deux actions significatives visant à solliciter l’attention et l’action du gouvernement sur ces questions cruciales.

96 victimes dans le naufrage d’un bateau de pêche au Mozambique

96 victimes dans le naufrage d’un bateau de pêche au Mozambique

Une tragédie maritime est survenue au large des côtes mozambicaines, un bateau de pêche surchargé et non autorisé à transporter des passagers a fait naufrage près d’une petite île de la province septentrionale de Nampula, entraînant la mort de 96 personnes, dont des enfants, selon les autorités locales.