Blocage du siège de Totalénergies à Mayotte : les grévistes maintiennent la pression

par | 22 Août 2023 | Economie

Mayotte - Les tensions entre la direction de Totalénergies Mayotte et le syndicat majoritaire FO Total Mayotte ne semblent pas s'apaiser. Suite au licenciement d’un salarié pour une affaire de transfert d’argent via Moneygram, les grévistes ont encore haussé le ton ce lundi en bloquant le siège de l'entreprise aux Hauts-Vallons.


Blocage matinal et mobilisation mitigée

Les actions des grévistes ne datent pas d’aujourd’hui. Les manifestations se sont multipliées à travers l’île depuis le début du conflit. Ce lundi matin, une poignée de manifestants a suffi à bloquer l’accès au bâtiment, empêchant ainsi les employés de Totalénergies de rejoindre leur poste. Bien que leur nombre soit limité, le message qu’ils souhaitent transmettre est clair : ils exigent la réintégration de leur collègue rapporte le Mayotte Hebdo.

Cependant, il est à noter que le mouvement de grève semble avoir du mal à mobiliser massivement, comme en témoigne la faible affluence lors du blocage du siège ce matin.

Position ferme de la direction

Face à cette pression, la direction de Totalénergies reste inébranlable sur sa décision. Elle avait annoncé fin juillet qu’elle ne reviendrait pas sur la décision de licenciement, mettant en avant les raisons qui ont motivé cette action.

Le déploiement des forces de l’ordre sur place indique toutefois la préoccupation des autorités face à une situation qui pourrait dégénérer. Il reste à voir si un terrain d’entente peut être trouvé entre les deux parties ou si le conflit va s’intensifier dans les jours à venir.


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Les pêcheurs de Mayotte en détresse

Les pêcheurs de Mayotte en détresse

Ce samedi matin, les pêcheurs du sud et du centre de Mayotte se sont rassemblés à Chiconi pour discuter d’une situation devenue critique. Leurs embarcations, principalement des pirogues et des barques, ne respectent plus les normes requises pour la pêche professionnelle, les empêchant ainsi de mener à bien leur activité.

La consommation en chute libre durant la crise des barrages

La consommation en chute libre durant la crise des barrages

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer (Iedom) de Mayotte a publié son rapport sur la situation économique et monétaire de l’île pour le premier trimestre 2024. Le document met en évidence un ralentissement marqué de la consommation des ménages, conséquence directe des blocages qui ont paralysé l’île pendant plusieurs semaines, jusqu’à leur levée en mars.