Baisse des prix à la pompe en juin

par | 2 Juin 2023 | Economie

L'inflation semble enfin montrer des signes de recul, apportant un certain soulagement pour les consommateurs. En effet, les prix maximum des produits pétroliers ont été révisés au 1er juin 2023, et ils affichent une baisse notable.


D’après les nouvelles valeurs, le prix du supercarburant sans plomb est fixé à 1,78€ par litre, tandis que celui du gazole atteint 1,46€ par litre. Le pétrole lampant se situe à 1,01€ par litre, et le mélange détaxé à 1,24€ par litre. Quant au GO Marine, son prix est établi à 1,06€ par litre. En ce qui concerne les bouteilles de gaz de 12 kg, elles sont vendues au prix de 24,50 € l’unité.

Pour le mois de juin 2023, on observe une baisse des prix de tous les produits pétroliers. Les prix à la pompe enregistrent une diminution de 5 centimes pour l’essence et de 4 centimes pour le gazole.

Cette baisse significative s’explique principalement par la diminution des cours mondiaux des produits pétroliers. En effet, par rapport au mois de mai 2023, les cours ont connu une baisse de 11% pour le gazole et de 11,1% pour l’essence. Cette évolution des cours a permis de répercuter ces baisses sur les prix à la pompe, offrant ainsi un léger répit aux automobilistes.

Le prix de la bouteille de gaz reste inchangé, ne subissant pas d’ajustement pour le mois de juin.

 


S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Dans la même rubrique

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

Nouvel aéroport à Bouyouni : présentation à la rentrée

L’avenir aérien de Mayotte se dessine. Le ministre des Transports, Patrice Vergriete, a confirmé que le projet du nouvel aéroport à Bouyouni sera présenté officiellement à la rentrée parlementaire, suite à la réalisation des premières études.

Coupures d’eau prévues à Mamoudzou et Koungou ce mardi

Coupures d’eau prévues à Mamoudzou et Koungou ce mardi

La Société Mahoraise des Eaux (SMAE) a annoncé des coupures d’eau dans plusieurs villages des communes de Mamoudzou et Koungou. Cette interruption vise à permettre le remplissage du réservoir de 4 000 mètres cubes qui alimente ces secteurs, actuellement à un niveau critique.

Un nouvel aéroport prévu à Bouyouni

Un nouvel aéroport prévu à Bouyouni

Après une longue période de débats et d’incertitudes, le projet de rallongement de la piste de l’aéroport de Petite-Terre a été définitivement abandonné. Une décision annoncée lors d’une réunion cruciale ce mardi 7 mai, qui a vu la participation des parlementaires mahorais, de la préfecture, de la ministre déléguée aux Outre-mer Marie Guévenoux, et du ministre délégué aux Transports, Patrice Vergriete. À la place, un nouvel aéroport est désormais prévu à Bouyouni, en Grande-Terre.